Préparation du chien de sport

              

L’échauffement

Quel que soit la discipline pratiquée (Agility, Ring, Pistage…), il est très important de préparer son chien par un échauffement d’une quinzaine de minutes suivi d’étirements. Cela permet de préparer le corps et de conditionner le mental à subir l’effort et d’obtenir de meilleur résultat. De plus, l’échauffement permet de diminuer les risques de traumatisme musculaire, tendineux ou ligamentaire.

Exemple d’échauffement :

- marche en laisse2 minutes

- trot =5 minutes

- Jeux avec la balle = 5 minutes

- Retour au calme = trot puis marche 3minutes

Les Etirements

Principe : Masser doucement puis étirer légèrement les articulations principales dans leurs axes. L’animal reste debout.

Postérieur droit puis postérieur gauche 

PIED = bien masser le pied avec un appui plus ferme sur les coussinets

TARSE = masser puis flexion/extension douce

GENOUX = masser puis flexion extension douce

HANCHE = masser la région coxo-fémorale suivi de flexion/extension, adduction (membre en dedans) et abduction (membre en dehors)

  

Colonne

Masser les muscles dorsaux de chaque côté de la colonne

Flexion = à l’aide de votre main posée sur le ventre, mettre légèrement la colonne en flexion (une seule fois suffit)

Antérieur droit puis antérieur gauche

PIEDS = masser avec appui ferme sur les coussinets

CARPE = masser puis flexion/extension

COUDE = masser puis flexion/extension

EPAULE = bien masser puis tourner le membre dans toutes les directions

      

Cou

Masser l’arrière, les côtés, dessous. Puis effectuer de très légère rotation en tenant la tête dans un sens puis dans l’autre, une fois.

Pour les chiens de mordant : bien masser les masséters

 

Le calme

Une fois cet échauffement / étirement terminé, privilégier un moment de calme avec votre chien dans un endroit isolé, sans trop de passage ni de bruit. Ceci est particulièrement important pour les chiens trop excitées avant une compétition. L’objectif est de rééquilibrer les 2 systèmes ortho (excitation) et parasympathique (calme, repos).

Ce moment « d’introspection » est également l’occasion de renforcer la connivence entre le maitre et son chien,  primordiale pour la réussite de l’épreuve. En d’autre terme d’harmoniser les 2 systèmes maitre / chien !

Les chiens sont très sensibles à notre humeur et nos pensées. Ils perçoivent tout le stress et la négativité. Si vous êtes détendu et optimiste pour l’épreuve, il le sera aussi. Vous êtes un DUO gagnant !

Après l’épreuve

Comme pendant l’épreuve, penser à bien hydrater votre chien. La récupération musculaire en dépend.

Petit marche lente suivi de la même série d’étirements

Lendemain : récupération musculaire par une marche/ trot lente d’une heure.

Remèdes homéopathiques du chien de sport

SARCOLACTIC ACID 5CH + ARNICA MONTANA 5 CH = 3 granules de chaque avant l’épreuve, après l’épreuve puis le lendemain matin Pour les épreuves intenses en endurance et en force, je conseille

ARNICA MONTANA 15 CH = 3 granules / jour pendant 3 jours quelques soit le traumatisme

+/- associé au remède tissulaire

Il existe également des remèdes plus psychologiques. Ceux-ci sont particulièrement intéressants pour traiter certains troubles comme des frayeurs excessives, phobies, excitations incontrôlées, agressivité… Ce sont des remèdes de tempérament donnés en fonction du type sensible et des commémoratifs.